Sur le pont de la Rivière Kwai … à la découverte de Kanchanaburi

voyage en famille vacances avec des enfants thaïlande kanchanaburi

Vous avez déjà entendu parler de la Rivière Kwaï ? Son pont rendu célèbre par un film, un livre, l’histoire … Alors, on continue la suite de notre parcours  » 3 semaines en Asie « , et plus particulièrement en Thaïlande, avec un récit de notre seconde étape, dans la ville de Kanchanaburi.  Petite ville située à deux heures de route à l’ouest de Bangkok, c’est une ville riche en histoire, célèbre donc pour le fameux Pont de la Rivière Kwaï, construit pendant la seconde guerre mondiale par les prisonniers sous les ordres de l’armée japonaise.  Mais pour nous, Kanchanaburi c’est aussi LA ville pour laquelle on a eu un gros coup de coeur en Thaïlande. Découvrez pourquoi Kanchanaburi est une destination à mettre dans votre to do list des villes à visiter en Thaïlande.

Have you ever heard about River Kwai? Its bridge made famous by a movie, a book, history … So, let’s continue our path « 3 weeks in Asia », especially in Thailand, with a travel report of our second stop in the city of Kanchanaburi. Small town at about two hours drive west from Bangkok, is a city rich in history, so famous for the Bridge on the River Kwai, built during World War II by prisoners under the command of the Japanese army. But for us, Kanchanaburi is also THE city for which we got a big crush in Thailand. Discover why Kanchanaburi is a destination to put in your to do list of cities to visit in Thailand.

mtf my traveling family blog voyages en famille vacances avec des enfants thailande kanchanaburi

  • Comment se rendre à Kanchanaburi

Jour 3Depuis notre  hôtel à Bangkok, nous rejoignons la gare routière de Sai Tai Mai, pour attraper le bus numéro 81 à destination de Kanchanaburi ( environ 2€50 la place ) : ne vous fiez pas à la photo, il s’agit bien du bus n°81! Le guichet se trouve à l’étage supérieur de la gare. Prendre ce bus est une véritable immersion dans la vie thaïlandaise : c’est un ancien bus, le personnel ( vraiment très aimable et toujours très souriant et joueur avec les enfants ) est habillé en uniforme bleu , et passe dans le bus récupérer votre ticket ou vous en vendre un si vous n’avez pas eu le temps d’en acheter. Arrivés 2 heures plus tard, nous grimpons à l’arrière d’un pickup aménagé en taxi, un sangteo, pour rejoindre notre hôtel, le River Kwai Resotel.

Day 3: From our hotel in Bangkok, we reach the bus station in Sai Tai Mai, to catch the bus number 81 to Kanchanaburi (about 2 € 50 instead): Do not trust the photography, it is indeed bus No. 81! The ticket office is located on the top floor of the station. Taking this bus is a true immersion in the Thai life: it is an old bus, the staff (very friendly and always smiling and playful with children) dressed in blue uniforms, and passes on the bus to get your ticket or sell one if you had no time to buy one. Arrived two hours later, we climb on the back of a pickup taxi, called sangteo, to reach our hotel, the River Kwai Resotel.

  • Séjourner dans un hôtel au bord de la rivière Kwai

Le Resotel est un très grand hôtel situé au bord de la rivière. La chambre familiale est très grande et propre avec le nécessaire pour une famille. La salle de bain est elle aussi grande. La chambre donne sur un balcon partagé avec vue sur la fameuse Rivière Kwai. Au rez-de-chaussée de l hôtel sont disposées des tables et bancs pour que les voyageurs puissent manger. Le petit déjeuner n’est pas compris car il n’y a pas de restaurants sur place. En revanche il y a une supérette Tesco Lotus au bout de la rue et ce qu’il faut dans la chambre pour préparer votre petit déjeuner ( frigo, bouilloire…)

The Resotel is a great hotel on the banks of the river. The family room is very spacious and clean with the need for a family. The bathroom is also large. The room overlooks a shared balcony overlooking the famous River Kwai. On the ground floor of the hotel are arranged tables and benches so that travelers can eat. Breakfast is not included because there are no restaurants on site. However there is a Tesco Lotus supermarket down the street and what you need in the room to prepare breakfast (fridge, kettle …)

  • Programme pour visiter Kanchanaburi en 2 jours

Jour 4Au lever, après le petit déjeuner, on décide de rejoindre à pied le Pont de la Rivière Kwai situé à 15 minutes de notre hôtel. Sur le trajet, nous rencontrons le Jeath War Museum, le musée de la guerre. Ouvert de 8:00 à 16:30, l’entrée est d’environ 0,90€. Les camps de prisonniers qui ont participé à la construction du pont reliant la Thaïlande à la Birmanie y sont reconstitués. On y trouve divers documents de l’époque : photos, dessins, peintures de prisonniers, cartes, armes, outils et autres souvenirs de guerre.  On poursuit notre chemin pour enfin arriver devant le fameux Pont de la Rivière Kwai. Lors de nos voyages, nous affectionons particulièrement la visite des lieux historiques pour diverses raisons, notamment la transmission à nos enfants. C’est tellement plus enrichissant et plus parlant pour eux de fouler le sol d’événements qui ont eu lieu plutôt que de l’entendre sur les bancs de l’école…  Le rappel donné par le site Azurever est très bien :

Le pont de la rivière Kwaï n’était qu’un petit bout d’un des plans les plus ambitieux de l’envahisseur japonais en Thaïlande lors de la seconde guerre mondiale : la réalisation d’une ligne de chemin de fer reliant Nong Pladuk (Thaïlande) à Thanbyuzayat en Birmanie (415 km).C’est ce qu’on appelle le « chemin de fer de la mort » (death railway). Les alliés exerçaient alors un blocus maritime, une liaison terrestre était donc l’unique moyen d’avoir accès aux ressources du territoire birman et de mettre cap vers l’Inde. Si la construction de la ligne a eu lieu bien plus rapidement que prévu, c’est parce que des milliers de prisonniers de guerre (les POW’s en anglais) ont servi de main d’oeuvre corvéable à merci.Parmi eux, trente mille britanniques, le même nombre Hollandais, des Australiens, des Américains… mais également – et cela, on l’oublie trop souvent – de très nombreux asiatiques : Birmans, Malais, Thaïlandais, Indonésiens, Chinois…Très peu ont survécu à l’épreuve de la construction sur des terres impaludées au possible.

Day 4 : At sunrise, after breakfast, we decided to walk to the River Kwai Bridge located 15 minutes from our hotel. On the way, we meet the Jeath War. Open from 8:00 to 16:30, entry is about 0.90 €. Prisoners camps who attended in the construction of the bridge connecting Thailand to Burma are restored there. There are various contemporary documents, photos, drawings, paintings of prisoners, maps, weapons, tools and other war memorabilia. We continue our way to finally arrive at the famous Bridge on the River Kwai. During our travels, we particularly like visiting historical places for various reasons, including the transmission to our children. It’s so much more rewarding and more meaningful for them to tread the soil of events that occurred rather than agree on school benches … The reminder given by the site AZUREVER is fine:

The Bridge on the River Kwai was only a small piece of one of the most ambitious plans of the Japanese invaders in Thailand during World War II: the completion of a railway line connecting Nong Pladuk ( Thailand) to Thanbyuzayat Burma (415 km) .It called the « death railway » (death railway). The allies then exercised a maritime blockade, a terrestrial link was therefore the only way to access the resources of the Burmese territory and set course towards India. If the construction of the line occurred much faster than expected, it is because thousands of prisoners of war (POW’s in English) were used as labor exploited at merci.Among them thirty thousand British, the same number Dutch, Australians, Americans … but also – and this is often forgotten – very many Asian: Burmese, Malay, Thai, Indonesian, Chinese … very few have survived because of malarious lands.

Au pied du pont, sur la Rivière, des barques vous attendent pour vous emmener en ballade. On négocie la visite et c’est parti : au programme, visite du cimetière des alliés, visite d’un temple dans une grotte et le tout sur une promenade tranquille sur l’eau.

At the foot of the bridge on the river, boats are waiting to take you on a ride. We negotiate the visit and go: the program, visit the allies cemetery,  a temple in a cave and all on a quiet walk on water.

Le cimetière des alliés 

Le temple Kao Poon Cave

Après la pause déjeuner , on décide de continuer la visite en passant de l’autre côté du pont pour découvrir  le temple Guan Im Sutham : un temple haut en couleurs, aux airs de fêtes du nouvel an chinois, sur un grand espace qui donne une sensation de quiétude, d’ouverture et de tranquillité. C’est une visite agréable à faire en famille,où l’on peut tranquillement observer la beauté du paysage qui nous entoure. Un endroit qui incite à la détente et qui, étrangement, est très peu prisé par les touristes : ce qui nous a fait encore plus l’apprécier.

After lunch, we decide to continue the tour through the other side of the bridge to see the temple Guan Im Sutham. It’s a pleasant visit for families, which encourages to relax. We discover the beauty of the landscape that surrounds us. Strangely, it’s not a touristic place, and that made it even more beloved by us.

Jour 5 :  La veille, nous nous sommes rendus dans un bureau d’excursion, Good Times Travel, pour réserver notre sortie de la journée. Vous en trouverez plusieurs sur le long de la route, la plupart appartiennent à la même agence : les guides viennent vous chercher à votre hôtel en mini van et vous accompagnent tout au long de l’excursion sélectionné, en vous laissant bien entendu toute l’intimité et la tranquillité que vous souhaitez et le déjeuner est compris. Au programme, les chutes d’eau d’Erawan, parc naturel avec des chutes d’eau sur 7 niveaux. Vous pouvez même vous baigner du niveau 2 à 4. Et de gentils poissons spa viendront vous grignoter les peaux mortes des pieds! Attention à la météo, prévoyez un kway dans votre sac! il peut y avoir de fortes averses mais ça ne dure jamais longtemps. Prévoyez également de bonnes chaussures car les derniers niveaux peuvent être difficile à atteindre.

Day 5: The day before, we went in a tour desk, Good Times Travel, to book our tour of the day. You can find several desks all along the main road, most of them belong to the same agency: the guides will pick you up at your hotel in a mini van and accompany you throughout the selected tour, leaving you of course all the privacy and tranquility you want and breakfast is included. In the program, the Erawan waterfalls, natural park with waterfalls in 7 steps. You can even swim from level 2 to 4. And nice fish spa you will nibble dead skin of your feet! Take care to the weather, bring a kway in your bag! there may be heavy rain but it never lasts long. Bring good shoes also because the later levels can be elusive.

Après le déjeuner, la seconde étape de notre excursion nous conduit sur le premier pont qui avait été construit en bois, pour grimper dans le train et faire la traversée! Des étals sont installés pour les touristes, en attendant la venue du train.

After lunch, the second stage of our tour takes us to the first bridge, that was built of wood, to climb on the train and make the crossing! Stalls are installed for tourists, pending the arrival of the train.

Il y a bien d’autres lieux à visiter mais pour une courte escapade c’est largement suffisant. Nombreux sont ceux qui visitent les temples aux tigres ou font des ballades à dos d’éléphant, mais l’exploitation animale n’est pas notre tasse de thé, et dans le but de transmettre cette idée aux enfants, nous avons volontairement fait l’impasse sur ce type de visite.

There are many other places to visit but for a short getaway that’s enough. Many people visit tigers temples or take a journey on elephants back, but animal exploitation is not our our hobbies, and in order to convey this idea to children, we have voluntarily ignored this kind of visits.

  • Où manger en famille à Kanchanaburi

S’il y a bien un pays où vous vous régalerez sans pour autant manger de la viande, c’est la Thaïlande. Il y des plats végétariens partout : c’est vraiment un régal et une nourriture saine qui plus est.

Mais c’est aussi ici, à Kanchanaburi, en descendant chercher à manger que nous avons fait une des plus belles rencontres de tout notre voyage, pour ne pas dire la plus belle, la première depuis notre arrivée au pays du sourire. Juste au bout de la rue, face à la supérette Tesco Lotus, se tient un très jeune couple de vendeur. La jeune demoiselle porte le hijab, alors c’est naturellement que nous nous dirigeons vers eux. Un accueil très chaleureux, on se comprend malgré la barrière du langage. Si vous hésitiez encore à faire le voyage, alors foncez. Outre la gentillesse incommensurable de la famille, vous gouterez le meilleur poulet frit épicé de toute votre vie, et je pèse mes mots. Servi ou non avec du riz pour une somme ridicule. Et le soir c’est toute la famille qui est présente avec des  crêpes fourrées ( qui ressemble beaucoup aux msemmens du maghreb) : banane, oeuf, nature, poulet … Hmmm, rien que d’y penser, je retrouve ces saveurs indélébiles. Un bonheur gustatif mêlé à une rencontre exceptionnelle avec le papa, un thaïlandais d’origine indienne aux qualités humaines que l’on peine à retrouver aujourd’hui. Un lien sincère et dénué d’attentes.

If there is indeed a country where you will enjoy vegetarian foodt, this is Thailand. There are vegetarian options everywhere: it’s really delicious, and healthy food.

But it is also here in Kanchanaburi, while looking where to eat that we did one of the best meetings of our trip, if not the most beautiful, the first since coming to the land of smile. Just down the street, opposite the Tesco Lotus supermarket, stands a young couple of food  seller. The young lady wears hijab, so we naturally moved towards them. A very warm welcome, we understand each other despite the language barrier. If you still hesitate to make the trip, so go ahead. In addition to the immeasurable kindness of the family, you will taste the best spicy fried chicken of your whole  life, and I weigh my words. Served with rice or not for a ridiculous price. And at night, it’s the whole family that is present with stuffed pancakes (very similar to the msemmens Maghreb): banana, egg, nature, chicken … Hmmm, just thinking about it, I find these indelible flavors back. A gustatory happiness mixed with an exceptional encounter with Dad, a Thai ethnic Indian, which huge human qualities that we hardly find today. A sincere link and devoid of expectations.

  • L’avis de My Travelling Family

Vous l’avez bien compris, Kanchanaburi a été une découverte inoubliable, un véritable coup de coeur. Le cadre était magnifique. À quelques heures de la foule et du bruit de Bangkok, se trouve une ville paisible, aux paysages grandioses. Vous y trouverez la tranquillité, le repos, la sérénité …

You got it, Kanchanaburi was an unforgettable discovery, a real crush. The setting was beautiful. A few hours from the crowds and noise of Bangkok, is a quiet town with magnificent scenery. You will find tranquility, rest, serenity …

Cet article vous a plu?

Ne ratez plus aucune occasion de vous offrir de vraies vacances.

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque mois :

- des destinations de fous à découvrir en famille

- des bons plans pour profiter de vos vacances sans vous ruiner

- des conseils pour vous aider à préparer de superbes vacances sans stress

You have Successfully Subscribed!

2 réactions au sujet de « Sur le pont de la Rivière Kwai … à la découverte de Kanchanaburi »

  • octobre 10, 2016 à 10:13
    Permalink

    Je suis assez admiratif du courage que vous avez à écrire les articles en 2 langues. C’est quelque chose que j’avais hésité à faire sur mon propre blog, mais devant la charge d’écrire déjà rien qu’en français, j’ai vite abandonné l’idée… donc rien que pour ça Bravo !

    Si vous revenez dans la région de Kanchanaburi, je vous conseille de monter plus à l’ouest jusque Sangkhlaburi, près de la frontière Birmane, vous ne devriez pas être déçu !

    Réponse
  • Ping : Vlog : 2 jours à Kanchanaburi en vidéo pour un séjour réussi.

Laisser un commentaire